On en parle dans la presse

Voici un extrait de l’article publié par nord éclair, curieux de connaitre les origines du blog…

“Le service de la maternité Paul-Gellé vient de lancer un blog. Un précieux outil d’information destiné à rassurer les parents de prématurés… et à tordre le cou aux préjugés.

Le service néonatologie du centre hospitalier de Roubaix, sous l’impulsion de Tony Regnault (en tee-shirt rayé), vient de lancer un blog. En quelques clics, on y découvre le service et les membres de l’équipe.

C’est un bébé un peu spécial qui vient de naître à la maternité Paul-Gellé à . Le service de néonatologie vient d’accoucher d’un blog. Un outil de communication destiné aux parents de prématurés. C’est Tony Regnault, puériculteur à depuis quatre ans, qui est le papa. « J’ai eu le déclic lorsqu’une maman s’est étonnée que nous ayons des incubateurs propres. Elle avait une image complètement faussée de notre maternité et de la ville de Roubaix. Je me suis dit qu’il fallait que ça change. » L’idée fait doucement son chemin. Tony en parle à Annick Vandenbergue, la cadre de santé, puis à toute son équipe. Perinne Bouchart, une infirmière du service, branchée nouvelles technologies comme lui, s’associe au projet dont l’objectif premier est de « communiquer pour rassurer les mamans ».

Avant, pendant et après la naissance

En quelques clics et sans se déplacer, les parents peuvent découvrir le service roubaisien par le biais d’une visite virtuelle ainsi que l’équipe ; les pédiatres, les soignants et les secrétaires médicales. Sur le site on découvre le visage de Marie-Christine, auxiliaire de puériculture ou encore ceux de Julie, Marjorie, Mathilde, toutes puéricultrices. « Avant même d’arriver la maman fait connaissance avec le personnel, découvre sa chambre. En somme, elle se crée des repères. »

En néonatologie, il arrive que l’enfant né prématurément change de structure. « Les mamans ne sont pas préparées à accoucher d’un prématuré. Lorsque le bébé est transféré par exemple de la maternité lilloise Jeanne de Flandre à Roubaix, il n’est pas rare que les parents soient perdus, voire angoissés. L’idée, à travers ce blog, est de créer un premier contact. »”

La suite sur le site de Nord Eclair

Share

Article(s) relatif(s)