La musique en néonatologie

L’audition commence à se développer vers le 5e mois de vie intra-utérine. Au 7e  mois, le fœtus répond par des mouvements à des stimulations sonores lorsque celles-ci sont suffisamment intenses pour couvrir les bruits des activités cardiaques et digestives de la mère.

Il entend et mémorise. Cela explique que le nouveau-né reconnaît dès la naissance la mélodie et la prosodie de la voix maternelle, et peut également reconnaître la voix de son père ou certaines musiques entendues in utero.

Le prématuré, comme le fœtus, entend correctement dès la 30ème semaine et il faudra prendre garde à le protéger des bruits trop agressifs du service de néonatologie. La couveuse permet une certaine isolation mais peut aussi être une caisse de résonance si l’on n’y prend pas garde

Lors de ses brèves périodes d’éveil, le prématuré est attentif aux stimulations extérieures et la voix parlée, ou mieux chantée est un excellent moyen d’entrer en communication

Dans le service, nous aimons nous retrouver avec les parents, les bébés (quand il sont sortis de couveuse et suffisamment stables), et le personnel pour chanter des berceuses du monde

Cela permet de « dédramatiser » ce milieu inquiétant et technique qu’est le service de néonatologie, et aussi d’échanger sur les chansons qui ont bercé l’enfance des uns et des autres et de donner envie aux parents de poursuivre ce mode de communication avec leur bébé dans le service et après la sortie, à la maison

Share

Article(s) relatif(s)