Qu’est ce que l’uvestérol

L’uvesterol est un médicament à base de vitamine D, indispensable à la minéralisation de l’os. Sa carence provoque le rachitisme.

Cette vitamine est normalement fabriquée par la peau sous l’action du soleil.

Elle n’est quasiment pas présente dans l’alimentation (hormis l’huile de foie de morue ….)Afficher l'image d'origine

Le bébé n’en synthétise pas suffisamment par rapport à sa croissance extrêmement rapide et il faut donc l’apporter sous forme de médicament.

Le mode d’administration de l’uvestérol D se fait à l’aide d’une pipette et nécessite de :

  1. Toujours donner l’Uvestérol avant la tétée ou le biberon.
  2. Toujours donner l’Uvestérol en position assise (ou demi assise pour les nouveau-nés) pour prévenir le risque de fausse route.
  3. Positionner la pipette sur la face interne de la joue et ne pas appuyer dessus. Il faut laisser le bébé téter la dose.

Une bouteille d'Uvesterol D le 4 janvier 2017 à Paris

Une bouteille d’Uvesterol D le 4 janvier 2017 à Paris. afp.com/MARTIN BUREAU

 L’uvestérol D a été retiré temporairement du marché en raison d’un doute sur sa responsabilité dans le décès d’un nourrisson.

La composition du produit n’est pas remise en cause, mais son mode d’administration.

En attendant les conclusions de l’enquête, il est important de continuer à donner de la vitamine D aux bébés, sous forme de Zyma D qui se présente en gouttes.

Pour ce produit également il convient d’être prudent et de ne pas faire tomber les gouttes directement dans la bouche de l’enfant mais de les administrer par l’intermédiaire d’une petite cuilère.

L’Uvestérol ADEC, qui n’a pas d’équivalent dans le commerce puisqu’il contient 4 vitamines, reste utilisé à l’hôpital, notamment pour les bébés prématurés.

 Dr Boez, Pédiatre.

 

Share

De retour…

Bien le bonjour les amis,

Nous sommes de retour sur le blog après une pose de 2 ans…quand même! Alors pourquoi nous reprenons notre plume numérique, et bien parce que, lorsque nous croisons dans le service des parents qui nous parlent du blog et de son intêret,lorsque nous avons des collègues qui donnent de leur énergie pour le remettre sur pied, lorsque nous remarquons que malgré l’absence de nouveaux articles (le dernier date de janvier 2015), il y a toujours des internautes qui visitent le site (étudiant, parents et futurs parents ou curieux:) et bien ça redonne des ailes!

Cette année, nous allons inclure les différents groupes de travail de la néonatologie de Roubaix afin de diversifier les articles. Ainsi nous parlerons de l’enfant et de sa famille, de la néonatologie et de son actu, de notre future maternité mais aussi des témoignages de parents, et pleins d’autres choses.

Bref, je n’ai plus qu’à vous souhaiter, à vous cher lecteur, une bonne année et pleins de tout ce que vous voulez (même la paix sur le monde:)

A tout de suite,

l’équipe de Néonat de Roubaix

 

 

Share

Mon enfant a une bronchiolite: Que faire?

Nous avons vu dans l’article précédent ce qu’était la bronchiolite, les modes de transmission, et comment éviter les risques de contamination.

Voyons maintenant quelles sont les choses à mettre en place si votre enfant est malade:

20150112_133151

Sérum physiologique

Tout d’abord nettoyer le nez de votre enfant avec du sérum physiologique s’il est encombré, de préférence avant un repas.

Vous pouvez utiliser un mouche bébé à aspiration buccale pour récupérer les sécrétions.

Mouche bébé à aspiration manuelle

Mouche bébé à aspiration manuelle

Si l’enfant présente des signes de bronchiolite (gêne respiratoire et difficulté à s’alimenter),

- Il faut l’emmener voir rapidement votre médecin.

- Donner régulièrement du lait à votre enfant, s’il tousse, n’hésitez pas à fractionner les repas afin d’éviter les vomissements

- Suivre la prescription du médecin

Si l’état de l’enfant le nécessite, un kinésithérapeute peut intervenir.

La question que se posent les parents c’est ” dois-je amener mon enfant à l’hôpital?”. Sachez que votre médecin traitant sait diagnostiquer et traiter la bronchiolite de votre enfant. Demandez-lui conseil sur les signes de gravité et comment surveiller votre enfant. Il vous orientera, si nécessaire, aux urgences pédiatriques.

Si vous avez des questions concernant la bronchiolite, les méthodes de lavage de nez ou les difficultés que peut avoir un enfant enrhumé, n’hésitez pas à nous contacter par le biais du site internet.

A bientôt.

Share

Parlons de la Bronchiolite!

Nez qui coule, toux, éternuement, difficultés à respirer, à s’alimenter, la bronchiolite est la bête noire des parents et de leurs enfants durant les premières année de vie.

Alors quelles précautions prendre

pour éviter la transmission de la bronchiolite à votre bébé?

La bronchiolite le plus souvent bénigne chez le nourisson, peut se compliquer en particulier chez les enfants fragiles et les anciens prématurés.

Commençons par le commencement, la bronchiolite, c’est quoi?

bronchiole

C’est une maladie des bronchioles, c’est à dire des petites bronches, elle est dûe à un virus présent en hiver et très contagieux. Elle touche principalement les nourrissons (près de 30%) et est souvent transmise par une personne proche du bébé. Elle débute souvent par un rhume et une toux.

virus

 

Les modes de transmission sont la salive, les éternuements, la toux, le matériel souillé et surtout les mains.

Mais alors, si nous connaissons les modes de transmission,

 

comment limiter les risques de contamination???

Les mesures préventives:

  • Lavez-vous les mains à l’eau et au savon avant de vous occuper de bébé
  • mainsVeillez à une bonne aération de la chambre, tous les jours (environ 10-15 minutes)
  • Evitez tant que possible les lieux publics. Votre nourrisson a plus de risque d’y entrer en contact avec des personnes enrhumées (transport en commun, magasins, hôpitaux…). Choisissez plutôt les grands espaces, choisissez de faire un drive pour vos courses, ou si ce n’est pas possible, allez dans les grandes surfaces aux heures avec peu de fréquentation. Et lorsque vous rentrez chez vous, un lavage de main est fortement conseillé!
  • N’exposez pas votre nourrisson à un environnement enfumés(bronchiolite ou pas, j’ai envie de vous dire :) )

Les mesures en période d’épidémie ou quand on est enrhumé

  • Le lavage des mains est encore une fois essentiel!masque
  • Si vous avez un rhume, portez un masque (en vente en pharmacie) au moment ou vous vous occupez de bébé
  • Evitez d’embrasser bébé sur le visage (surtout les frères et sœurs)

Dans mon prochain article, je vous parlerai des techniques afin d’éviter que la bronchiolite ne s’aggrave et de plein d’autres astuces pour vous permettre de gérer les difficultés que ce virus entraîne.

Et si  vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à aller voir le site ameli-sante.fr  ou visionner la brochure proposée par www.sante.gouv.fr .

Share